Remise Nouveau client !   -5 % sur Alimentaire/Plantes & Epices/livres/ Cosmétiques 

-10% sur : Pierres & Bijoux / Articles religieux  – Codes “Remise10” et “Remise5”

Commandez au : 02 97 88 77 01

Hildegarde de Bingen, prophète et docteur pour ce troisième millénaire...

 

Qui est Hildegarde de Bingen ?

Hildegarde, de son prénom,  est née en Allemagne en 1098 († 1179) et a été proclamée « Docteur de l’Eglise », le 07 octobre 2012. Elle est connue à travers le monde entier grâce à ses œuvres qu’elle nous a légué et qui ont traversé le temps, soit près de 900 années, pour nous montrer que ses enseignements sont toujours d’actualité.

A ce jour, auprès du grand public, Hildegarde est surtout représentée comme étant la mère de la naturopathie en Europe. Si elle est la quatrième femme dans l’histoire à avoir été proclamé « Docteur de l’Eglise », c’est au juste titre de ses larges connaissances en plantes médicinales, en alimentation saine et toute autre discipline permettant à l’homme de rester en bonne santé ou de se remettre sur pied dans le cas de maux ou de maladies.

Hildegarde de Bingen nous a légué bien d’autres trésors, comme de nombreuses œuvres musicales, des enluminures et toute une sagesse spirituelle divinement inspirée. Au cœur de cette sagesse, elle met en avant une conception intégrale de l’homme, dans laquelle le corps, l’âme et l’esprit sont intrinsèquement liés, apportant une réalisation complète de l’être humain dans toutes ses dimensions. Elle va encore plus loin en nous exhortant tous à guérir notre âme et notre esprit avant tout, afin que la guérison dans le corps physique puisse s’inscrire durablement.

Cette Abbesse Bénédictine du 12ème siècle était vraiment en avance sur son temps, mais pas que. En effet, par le contenu de ses écrits, elle a devancé Léonard de Vinci, Dante et Pasteur et bien d’autres illustres scientifiques du 20ème siècle.  A son époque moyenâgeuse, elle était incomprise et c’est pour cette raison qu’elle a été longtemps mise de côté.

Hildegarde de Bingen, la « conscience de son siècle »

Toujours au 12e siècle, Hildegarde, réputée pour être une abbesse rebelle, elle savait être très persuasive dans le monde politique. Elle était la « conscience de son siècle » en inspirant des hommes à grands pouvoirs politiques. Qu’ils aient été Pape ou empereur, Hildegarde n’hésitait pas à leur faire la morale lorsqu’elle jugeait nécessaire de le faire. Elle eut suffisamment de poids pour que le schisme papal créé par l’empereur Frédéric Barberousse, prenne fin en 1177. Elle mena plusieurs croisades contre la perversion et la corruption des clercs de son époque. De la même trempe que celle de Catherine de Sienne et de Jeanne d’Arc, Hildegarde de Bingen a marqué son temps sur le plan de la politique Européenne.

Sa compassion envers la création

Voici ce que déclare Hildegarde dans son livre, le Scivias : « Les herbes et les plantes abondent sur la Terre et chacune émet un parfum délicieux, tandis que chaque pierre précieuse dispense son éclat à toute les autres. La création tout entière aspire à l’affection et à l’amour, elle se tient au service de l’humanité et donne le meilleur d’elle-même généreusement, sans rien attendre en retour. Je suis comme la rosée, dotée d’une puissante énergie de vie, un doux remède pour chacun, mon cœur est rempli d’amour pour ceux qui ont besoin de mon secours. J’existe depuis l’origine de la vie, depuis que le monde est créé. Mes yeux voient sans cesse ce qui doit être vu. Je me sens responsable et je guéris les malades, je suis un doux remède pour tous… Je suis la sincère compassion. »

Hildegarde de Bingen, Docteur pour le troisième millénaire ?

Longtemps oubliée au travers des siècles, un grand renouveau d’intérêt au sujet de ses écrits s’est fait sentir lorsqu’Hildegarde fut canonisée et proclamée « Docteur de l’Eglise » en 2012.

Nous devons beaucoup à  un médecin allemand, le Dr Gottfried Hertzka (1913-1997). Ce dernier a réalisé un long et fastidieux travail de recherche et de compréhension sur la médecine qu’Hildegarde avançait dans ses écrits. Puis, le flambeau fut repris par un autre allemand, le médecin-nutritionniste Wighard Strehlow. Il est connu comme étant le spécialiste de la mise en pratique des enseignements d’Hildegarde de Bingen.

Le Dr Strehlow a usé de ses connaissances scientifiques, ce qui lui a permis de valider cliniquement les remèdes notifiés par Hildegarde. Les nombreux témoignages des patients de ce médecin ne manquent pas et viennent conforter cette médecine « Hildegardienne ».

Le Dr Strehlow a publié de nombreux ouvrages de mise en pratique, pour que le grand public puisse profiter des bienfaits de ces conseils et remèdes en les mettant aisément en application.

Les remèdes d’Hildegarde 

Hildegarde de Bingen interroge bon nombre de contemporains au sujet des remèdes qu’elle décrit dans son livre “Physica“. En effet, même si certains de ces remèdes apportent des bienfaits pour la santé et en accord avec les  connaissances modernes de la médecine et de la naturopathie, d’autres ne sont pas encore validés malgré de nombreux résultats qui s’avèrent pourtant incontestables.

Les médecins Allemands Gottfried Hertzka et Wighard Strehlow ont vérifié toutes les allégations thérapeutiques avancées par Hildegarde, au sein de leur clinique en Allemagne, auprès de plusieurs centaines de malades pour en arriver à devoir valider scientifiquement les vertus curatives annoncées par la moniale. Ceux qui la connaissent peu, seraient tentés de parler de “secrets et remèdes d’Hildegarde de Bingen”. Bien entendu, il n’y a pas de secrets, tout comme il n’y a pas de magie, mais des écrits de grande valeur rassemblant d’impressionnantes connaissances sur la nature humaine transcrites suite à de profondes inspirations de nature divines et prophétiques.

Panier